assurance automobile

ASSURANCE AUTO : QUE SE PASSE-T-IL POUR LE CONDUCTEUR RÉSILIÉ ?

Il faut savoir qu’un assureur a, tout comme vous, le droit de résilier votre contrat d’assurance auto  à chaque échéance annuelle. Vous vous demandez surement quelles sont les raisons qui initieraient cette décision et comment réagir dans ce cas ? Nous avons essayé de répondre à ces questions sur www.assur-resilie.fr

Les motifs de résiliation à l’initiative de l’assureur sont encadrés par la loi. On parle généralement de cas précis tel que l’évolution du risque, l’omission ou la falsification de la déclaration, non paiement des cotisations ou encore un excès de sinistres.

L’assurance auto pour les résiliés :

Dans certains cas, si l’assuré juge que cette résiliation n’est pas fondée, il peut essayer une négociation avec son assureur à l’amiable, dans les cas extrêmes, l’affaire peut être portée en justice.

Si par contre, la résiliation est justifiée, le motif reste enregistré pendant une durée de 2 ans sur le fichier de l’AGIRA que tout assureur en France peut consulter. On exclue deux cas :

  • En cas de résiliation pour non paiement, l’information est supprimée une fois que la somme exigible est réglée.
  • En cas de résiliation pour excès de sinistres, la période de conservation s’élève à 5 ans.

Afin que le conducteur puisse continuer à utiliser sa voiture après la résiliation de son contrat, il est indispensable qu’il trouve un nouvel assureur. Chose qui devient compliquée étant donné son historique.

LA SOLUTION : Un contrat assurance résilié 

De nos jours, plusieurs compagnies d’assurance auto se sont spécialisées dans la couverture des conducteurs résiliés. La grille tarifaire proposée est, certes, plus élevées que celle des contrats classiques mais cela reste le prix à payer pour être couvert malgré le risque que vous représentez.

Le Bureau Central de tarification peut aussi vous être utile si vous trouvez du mal à faire accepter votre dossier aux assureurs.