Fond-aqua1

Bien choisir l’aquarium pour réussir l’aquascaping

L’aquarium et l’aquascaping sont deux choses qui ne peuvent être séparées. L’aquascaping est un art, dans lequel il faut créer des paysages dans un aquarium afin de le rendre encore plus magiques. Par ailleurs, cette technique artistique permet de concevoir un meilleur endroit pour recevoir les poissons. Pour ce faire, il est important de savoir choisir le paysage qui convient aux poissons, mais surtout les plantes naturelles qui ne sont pas des couleurs vives, la seule branche d’arbre qu’on retrouve généralement dans un aquarium.

La différence entre l’aquariophilie et l’aquascaping

L’aquascaping et l’aquariophilie sont deux choses différentes, pourtant de nombreuses personnes n’arrivent pas à faire la différence. Si dans l’aquariophilie, le plus important est les poissons et les faunes qui se trouvent dans le bac, l’aquascape met par contre en avant l’esthétique des aquariums. De plus, l’aquascapeur ou l’aquasculpteur a pour principal objectif de générer des effets de perspectives et pragmatique exceptionnelle. C’est pour cette raison que l’aquascaping est considéré comme un art à part entière. Le petit bocal où l’on met un seul poisson qui tourne en rond est loin. C’est pour cette raison qu’il est aussi important de considérer les éléments utilisés pour respecter l’aspect naturel.

Le type d’aquarium idéal pour un aquascaping

Pour pouvoir intégrer un paysage dans un  aquarium, il est essentiel que ce dernier fonctionne parfaitement. En effet, la plupart des cas, les plantes sous marines que vous ferez usage auront peut-être besoin de plus de lumière ou de nourriture que les poissons. Pour faire de l’aquascape donc, il faut une lumière de un Watt pour deux litres bruts ou 6500 degrés Kelvin au minimum. Il est aussi primordial d’avoir un aquarium bien équipé pour pouvoir intégrer ce genre de paysage. Ensuite vient le style de l’aquarium. Ce dernier n’est pas très essentiel, mais il est conseillé de choisir un bac en verre pour optimiser l’éclairage, ainsi, le paysage sera mis en valeur.  Pour un résultat plus esthétique, il faut utiliser un filtre externe, car il éloigne toute éventuelle impureté.

Les qualités essentielles d’un aquarium pour la pratique de l’aquascaping

La qualité fondamentale pour réussir l’aquascaping est l’éclairage des plantes. Il faut également pour ces dernières du CO2 de 25 mg par litre. Pour cette technique, il est aussi important d’utiliser des engrais afin de garantir la réussite du paysage. Le sol choisi doit donc être riche en engrais. En sus, il existe aussi les engrais liquides que vous pourriez mettre directement dans l’eau. Avec ce produit, la plante pourra suivre sa croissance et votre paysage sera toujours exceptionnel.