Boulangerie-matieres-premieres

Boulangerie, quelles sont les matières premières indispensables ?

Réaliser de bons produits dans le domaine de la boulangerie-pâtisserie va dépendre non seulement du savoir-faire de l’artisan, mais aussi des ingrédients et matières premières qu’il utilise pour la réalisation de ses produits. Dans le cas où vous comptez ouvrir une boulangerie, le choix des matières premières est une étape fondamentale qui influe directement sur la notoriété de votre établissement.

La farine

La farine est l’élément de base de la réalisation des produits de la boulangerie que ce soit dans la réalisation du pain, des viennoiseries ou encore des pâtisseries. Si vous êtes sur le point de lancer votre propre boulangerie ou votre boulangerie-pâtisserie, il n’est pas évident de se retrouver parmi les nombreux types de farine.

Selon le produit qui sera réalisé, il faudra un certain type de farine. Mais laquelle choisir ? Il est aujourd’hui recenser en France six types de farine qui sont catégorisés par rapport au taux de cendre qu’elles contiennent. Il faut savoir que plus le taux est petit plus la farine est blanche et donc contient un minimum de cendre.

  • Le type 45 qui est idéal pour la pâtisserie
  • Le type 55 pour les produits de boulangerie et viennoiserie
  • Le type 65 pour la réalisation de pains spéciaux
  • Le type 80 utilisé pour les pains spéciaux plus typés
  • Le type 110 pour la production de pain complet
  • Le type 150 pour la fabrication du pain au son

La levure

Le choix de la levure est tout aussi important, car elle est l’ingrédient clé pour produire du volume et du moelleux ! Il existe différents types de levure à savoir la levure du boulanger, la levure chimique, la levure sèche instantanée, la levure sèche active, la levure fraîche en cube, la levure fraîche en vrac et la levure fraîche liquide. Il ne faut pas non plus oublier le levain naturel.

Cependant, il se peut que des utilisateurs soient confus sur le type de levure à utiliser. Est-il préférable de choisir de la levure sèche ou de la levure liquide ? L’une comme l’autre, présente ses avantages par rapport au type de production. Il est toutefois important de respecter les dosages. Certaines personnes pensent en effet que plus il y a plus de levure dans l’appareil, plus elles obtiendront un produit volumineux. Au contraire, elles risqueront de réaliser par exemple du pain qui présente le goût désagréable que procure la levure en excès.