Comment préparer un dossier de crédit hypothécaire ?

Comment préparer un dossier de crédit hypothécaire ?

27 avril 2019 Non Par Morel A.

Le montage d’un dossier de demande de prêt hypothécaire peut parfois être laborieux pour un non-initié ou une personne surbookée. Pourtant, cette étape est cruciale pour espérer avoir des arguments durant ses négociations auprès de la banque.

Quelle démarche adoptée en premier pour faire la demande ?

Avant de passer à l’élaboration du dossier de crédit, à la demande de prêt et la prospection immobilière, le particulier doit d’abord réviser son potentiel. Face à des opportunités passagères, certaines personnes n’hésitent pas à plonger tête baissée. Mais se rendent vite compte qu’ils devront respecter des engagements au prix de beaucoup de sacrifices financiers.

Pour évaluer sa capacité financière, le particulier pourra engager un expert comptable. Ce dernier  aura pour mission de faire des calculs prévisionnels. Afin de mieux aider son client à prendre ses décisions. Cette évaluation permettra de connaître le montant maximum à emprunter. Cette étape permettra au client et à la banque de se prémunir des risques éventuels surtout pour un regroupement de crédit hypothécaire.

Qu’est qu’un bon dossier de prêt hypothécaire ?

Le dossier de crédit est l’élément clé de toute demande de prêt. Il en va de même pour le crédit hypothécaire. Cet ensemble de documents a pour objectif de prouver la solvabilité du client. Dès lors, toutes les informations indiquées doivent être vraies et vérifiables. Un dossier bien ficelé permettra d’accélérer la prise de décision de la banque.

Afin de donner plus de poids au dossier, le particulier devrait y intégrer des documents originaux, comme les fiches de paie. Après, il les remplacera par des photocopies après les différentes vérifications effectuées par la banque. Cela va de soi, quand les papiers demandés par l’établissement financier sont complets, le client renverra l’image d’une personne sérieuse et solvable.

Quels sont les éléments de base ?

Les documents de base pour compléter un dossier sont : une pièce d’identité, un justificatif de la situation familiale, un certificat de résidence à jour et le contrat de travail. Qu’importe l’établissement financier, ces lettres seront toujours demandées au client. Ensuite, pour la situation financière, il devra fournir les trois dernières fiches de paie.

Elles seront accompagnées par des relevés bancaires ainsi que des deux derniers avis d’imposition. Si le demandeur de crédit a déjà contracté d’autres emprunts, il devra aussi le signaler.  Un citoyen respectant le paiement de ses impôts est digne de confiance pour les banquiers. 

Existe-t-il des experts proposant des services en montage de dossier ?

Le montage d’un dossier de crédit hypothécaire peut parfois être laborieux pour une personne avec un emploi du temps serré. Cela génère parfois des va-et-vient pouvant causer quelques désagréments au bureau pour le cas d’un employé. Pour y remédier, l’emprunteur peut demander les services d’un courtier en banque.

Ce dernier est un spécialiste de la finance. Il connait en profondeur le mécanisme bancaire. Son rôle sera de faciliter l’obtention du meilleur crédit pour son client. Comprenant un taux préférentiel, une échéance élargie et des frais abordables… cet expert sera l’interlocuteur, représentant le demandeur de crédit, auprès de l’établissement financier.

Est-ce qu’il y a des plafonnements de crédit ?

Tout établissement financier refusera d’octroyer une somme au-delà de 33 % de la totalité des revenus d’un emprunteur. Dans certains pays, il y a des lois fixant le montant maximum d’un prêt. Dans d’autres, l’établissement lui-même fixe ce plafond. Pour cause, le surendettement se retrouve fréquemment à la source du non-respect des échéances chez les débiteurs.