Capture1

Course à pieds : les différentes méthodes pour la pratiquer

Le footing est un sport de plus en plus pratiqué. Difficile au premier abord, il reste finalement à la portée de tous. En effet, les débuts sont compliqués, mais tout le monde peut parcourir quelques centaines de mètres, puis s’améliorer jusqu’à courir de longues distances à un rythme soutenu. Une fois les bases acquises, nous vous recommandons de vous intéresser à des méthodes de course différentes.

La très longue distance

Pour les amateurs de longue distance, le marathon est l’étape ultime. Les 42 km sont un mélange de souffrance et de plaisir qui finissent par une fierté immense. Mais, saviez-vous qu’il y a encore pire ? Il est possible de trouver des parcours de 100 km et plus.

La compétition pour se galvaniser

Le footing le soir après le travail motive quand les beaux jours sont là, mais une fois l’hiver et les températures froides installées, il est plus dur de trouver l’envie pour sortir. Se fixer des objectifs comme de belles performances durant des compétitions aide à s’entraîner. Si votre niveau est vraiment excellent, vous pouvez même aspirer à gagner quelques centaines d’euros en remportant des courses locales.

La pratique avec votre chien

Le footing avec les chiens est une activité en pleine effervescence. Vous avez d’ailleurs sûrement déjà croisé quelques aficionados la pratiquer dans les rues de votre ville. Cette discipline, appelée le canicross, mérite le détour. Il permet au maître de trouver un compagnon fidèle pour les séances d’entraînement, tandis que le chien adore partager un moment avec lui et réalise une activité bonne pour sa santé.

Le cross en plein air

Les sentiers de la ville ne sont pas toujours les plus agréables. Vous devez sans cesse vous arrêter pour éviter les personnes sur le trottoir ou pour attendre que le feu passe au vert. Encore pire, les gaz des pots d’échappement que vous inhalez avec vos poumons pleinement dilatés ne vous font pas du bien et la route régulièrement abîmé nuit à vos articulations. Pour éviter ces dommages, pensez au cross. Cette pratique se déroule dans la forêt ou à la campagne. Ces parcours en terre, parfois éprouvants pour les chevilles, demeurent tout de même plus sympathiques pour vos articulations. De plus, pour vous, les beaux paysages et le lien avec la nature vous dépaysent et changent du train-train quotidien.
Ces méthodes alternatives évitent l’ennui pendant les footings. N’hésitez pas à toutes les pratiquer pour encore plus de fun !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>