collection

Débuter une nouvelle collection

On connait tous dans notre entourage (familial ou amical) une ou plusieurs personnes qui c’est lancé dans une collection quelconque : timbres, capsule de bière, papillon, cristaux, … Comment ont ils débuté leur collection ?

Etape 1 : choisir sa collection

Avant de commencer une collection, il y a une question primordiale à se poser c’est : « Que vais je bien pouvoir collectionner ? » Cette interrogation est à la base de tout. Néanmoins, vous devez prendre en considération certains éléments pour concrétiser votre nouveau projet :
– L’aspect financier : si vous désirez partir dans la collection de pierres précieuses par exemple cela peut vite devenir inaccessible. Un rubis ou une émeraude n’est pas une pierre que se trouve partout et très accessible. Vous devez donc prendre en compte vos moyens financiers pour avoir un objectif atteignable. Une collection de miniature de véhicule agricole par exemple peut être une idée de départ. Cela reste accessible, très diversifié et celle-ci ne prendra pas beaucoup de place (une pièce dans le pire des cas).
– Le stockage : si vous partez dans une collection de timbre cela ne vous prendra pas beaucoup de place (quelques classeur sur une étagère). Au contraire, si vous souhaitez vous orienter sur des véhicules de la seconde guerre mondiale ce n’est pas le même problème. Ce n’est plus une étagère mais un entrepôt qu’il vous faudra. L’espace que vous souhaitez attitré à votre collection est à prendre en compte dans votre décision.
Pour résumé, le choix de votre collection sera décisif. Cependant, le choix peut venir à nous sans qu’on se pose de question. La passion d’un membre de la famille peut déteindre sur nous et on attrape le virus. Beaucoup de collection commence de cette manière.
A titre d’information, voici quelques exemples de collection :
Ancillaphilie : collection d’insignes militaires
Autophilie : tout sur les voitures
Bédéphilie : bande dessinés
Billetophilie : billets de banques
Cartophilie : cartes postales
Daguerréophilie : photo anciennes
Fabophilie : fève de galettes des rois
Héraldique : blasons
Insignophilie : insignes
Latrinapapirophilie : papier toilette
Nanomanie : nains de jardin
Odolaphilie : parfums
Philopinie : Pin’s

Etape 2 : se constituer un réseau

Si vous souhaitez avoir une belle et grande collection rapidement, le réseau est votre meilleur allié. Avec un bon réseau, les personnes pensent à vous ce qui vous permet d’avoir les plus belles pièces par rapport à des inconnus. Néanmoins, avoir un réseau c’est bien mais il faut le travailler le plus souvent possible. Rendre des service pour les autres, trouver ou échanger des pièces avec d’autres peut être le bon moyen de gagner le respect de vos contacts.

Etape 3 : stocker sa collection

Comme indiqué plus haut, avoir une collection c’est bien mais il faut pouvoir la stocker. Un bon collectionneur doit obligatoirement penser et anticiper la place qu’il lui faudra pour « entasser » ses objets. Si cette variable n’est pas prise en compte cela peut vite dégénérer et devenir ingérable pour soi et ses proches.