Essonne : le département met en œuvre une prime « éco-logis » pour les travaux de rénovation énergétique

Essonne : le département met en œuvre une prime « éco-logis » pour les travaux de rénovation énergétique

25 juillet 2019 Non Par Morel A.

De nombreux propriétaires en Essonne vivent toujours dans des maisons qui ne sont pas thermiquement optimisées. Par fautes de moyens, la plupart des ménages se contentent de leur dispositif de chauffage qui ne répond pas toujours aux besoins de ces derniers. C’est en tenant compte de cette situation que le conseil départemental a instauré une prime « éco-logis » pour encourager les propriétaires à améliorer leur dispositif de chauffage.

Cette aide pour l’amélioration énergétique des ménages dans le département peut aller jusqu’à 2 300 euros et n’a pas besoin de conditions de ressources. Mais avant de pouvoir songer à solliciter cette aide, il reste recommandé que les ménages concernés sachent les prix du matériel qu’ils vont installer ou le prix de la main-d’œuvre pour une telle installation. Pour cela, demander conseil à un plombier 91 est recommandé. L’assistance d’un spécialiste en chaudière reste d’une grande aide pour une telle opération. Sa connaissance des équipements va permettre aux foyers concernés de trouver la meilleure solution énergétique adaptée à leur moyen ou les réparations nécessaires au dispositif qui équipe leur maison.

Une aide pour vaincre la précarité énergétique

Par cette prime visant à l’amélioration des travaux énergétiques, le conseil départemental vise surtout à réconcilier la transition énergétique et le pouvoir d’achat des Franciliens en Essonne. C’était le 25 mars dernier en Evry-Courcouronnes que les élus se sont prononcés concernant la création de la « prime éco-logis 91 ». Une aide financière pouvant aller jusqu’à 2 300 euros afin de soutenir les propriétaires pour la rénovation de leur logement ainsi que pour réduire davantage leur consommation énergétique. C’est un dispositif considéré comme étant « unique en France » avec un fond annuel de 18 millions d’euros.

D’après les statistiques, il y a en Essonne pas moins de 200 000 logements qui sont considérés comme de véritables passoires énergétiques. Le conseil départemental a donc pris l’initiative d’instaurer cette aide financière à destination des ménages aux revenus très limités. D’après le président du conseil départemental, François Durovray, plusieurs habitants du département ont été interrogés concernant l’état de leur équipement énergétique. La plupart ont fait remarqué que leur maison est équipée d’une chaudière trop vétuste ou un chauffage qui a vraiment besoin d’être maintenu, voire même remplacé. Mais faute de moyen, ces derniers ne sont pas en mesure de réaliser une amélioration énergétique. En outre, d’autres habitants hésitent si un remplacement de dispositif de chauffage en vaut la peine ou qu’entamer des opérations d’entretien soit suffisants. Comme c’est une chose bien difficile à déterminer, il reste préférable de faire appel à un spécialiste pour effectuer un diagnostic. En Essonne, les services d’un plombier 91 sont d’une grande aide pour un diagnostic d’une installation de chauffage. Grâce à l’avis d’un professionnel, il sera alors plus facile de décider de s’il est nécessaire ou non d’effectuer un remplacement de matériel. 

Une prime facilement accessible

La prime éco-logis a été lancée de manière officielle le 27 mars de cette année par le biais d’un site web en partenariat avec la plateforme Rénover malin. La prime s’adresse à tous les propriétaires et ne nécessite aucune condition de ressources. Il sera donc plus facile pour les Essonniens de régler leur achat d’équipements ou de faire appel à technicien comme un plombier 91 pour la mise en place de leur nouvel équipement énergétique.

Toutefois, pour être éligible à la prime, il faut toutefois respecter une consigne. Il faut que les travaux aient lieu dans une résidence principale en Essonne. Autrement, l’offre ne peut tout simplement pas être attribuée. Par ailleurs, la prime éco-logis est également cumulable avec les autres aides financières pour faciliter encore plus la transition énergétique des habitants de l’Essonne. Les aides comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou laTVA à taux zéro peuvent donc s’associer à cette prime sans problème. Par ailleurs, les syndicats de copropriété peuvent également solliciter cette aide en ce qui concerne les parties communes des occupants de l’immeuble.   

Un bonus pour les matériaux biosourcés ou recyclés

Pour tout projet de rénovation énergétique avec l’aide d’une entreprise labellisée RGE ou qui soit garant de l’environnement, comme le fait d’isoler les combles ou de faire installer des vitrages, on peut bénéficier de cette prime. Un chiffre qui peut aller de 900 à 2300 euros. Et pour accéder à la prime, il faut néanmoins que le montant des travaux s’élève à 3000 euros hors taxes et ne doit pas excéder 6000 euros HT. Une estimation qui peut être déterminée plus facilement avec l’aide d’un plombier 91 ou d’un chauffagiste de la région.

Par ailleurs, un bonus écologique de 500 euros peut d’ailleurs être bénéficié si des matériaux biosourcés ou recyclés sont utilisés pour les travaux. Ce bonus peut donc être attribué si on décide d’avoir une toiture végétalisée. D’autres travaux comme l’amélioration des fenêtres sont également éligibles. Pour ce cas, un forfait « menuiserie » de 900 euros peut alors être attribué.     

Le budget pour une rénovation énergétique

Faire réparer une chaudière ou améliorer l’isolation d’une maison dans le but de bénéficier d’un meilleur confort thermique nécessite un budget important. Mais déterminer le montant de ce budget n’est pas toujours évident et il faut prendre en compte les postes de dépense importants afin de pouvoir la déterminer. En général, les postes de dépenses importants se composent de l’isolation d’une habitation, de son chauffage ainsi que de son système de production de chaleur et de son système de ventilation. Toutefois, c’est surtout au niveau de l’isolation que les habitations vétustes présentent des problèmes. L’isolation est très importante dans la mesure ou l’efficacité de son chauffage dépend en grande partie de ce dernier. En effet, il est bien difficile de chauffer correctement une maison si de l’air y entre abondamment. Pour l’amélioration de l’isolation d’une maison, il faut compter entre 3000 et 5000 euros de travaux. D’un autre côté, à part la qualité de l’isolation, le matériel produisant de la chaleur à l’instar de la chaudière présente aussi un grand poste de dépense. Cependant, comme il est souvent difficile de déterminer le budget nécessaire aux travaux concernant cet équipement, il reste préférable de faire appel à un plombier 91 ou un chauffagiste pour estimer le coût des travaux nécessaires.