Êtes-vous du genre à habiter dans un condo?

Êtes-vous du genre à habiter dans un condo?

21 avril 2016 Non Par Morel A.

Même si vivre dans une maison unifamiliale semble être le rêve de plusieurs personnes, d’autres préfèrent plutôt habiter un condo. Et puisque la construction de condos neufs bat son plein dans les grandes villes et leurs banlieues depuis plusieurs années, les choix sont nombreux et les promoteurs immobiliers se font concurrence pour séduire les acheteurs.Ne nécessitant aucune rénovation et pouvant être personnalisées, ces copropriétés neuves sont souvent des options alléchantes.

Mais êtes-vous fait pour la vie en copropriété? Voici quelques raisons pour lesquelles certains acheteurs se tournent vers ce type de logement.

1) Pas les moyens de se payer une maison

L’aspect financier est généralement le premier facteur entrant en ligne de compte quand on doit décider du type de logement qui nous convient le mieux. Bien entendu, une maison coûtera généralement plus cher qu’un condo situé dans le même secteur, en raison de l’espace. Alors, si la vie d’appartement n’est pas votre tasse de thé et que vous n’êtes pas en mesure de vous payer une maison, une copropriété pourrait être une bonne option.

2) Être près de l’action

En général, loger en condo signifie également habiter près de toutes sortes decommodités. Ceci inclut non seulement les boutiques, magasins, restaurants et cliniques en tout genre, mais aussi l’accès plus facile au transport en commun. Par ailleurs, des tours à condos peuvent inclure, à même immeuble, des piscines, de grandes terrasses sur le toit, des buanderies, des centres de conditionnement et d’autres types de commerces. Ces commodités, incluses lors de la construction même des condos, offrent aux propriétaires occupés un accès facile et rapide à divers services servant à faciliter et à agrémenter leur vie.

3) Moins d’entretien

Un avantage certain de la vie en condo, c’est de ne pas devoir prendre soin d’un jardin ou tondre la pelouse. Ceux qui ont tout de même envie de planter quelques fleurs ou de cultiver des légumes ont le choix d’utiliser leur balcon. Par ailleurs, devoir s’occuper d’un espace plus petit est probablement plus enviable pour les propriétaires en solo, en couple, les nouveaux retraités dont la maison est devenue trop grande pour eux et parfois pour des familles avec un ou deux enfants en bas âge. Il y a moins de ménage à faire et de réparations importantes à entreprendre.

4) Aimer une vie plus « communautaire »

Même si vous n’êtes pas nécessairement obligés d’aller prendre le thé et de passer vos temps libres avec vos voisins de palier, la vie de condo nécessite une implication minimale avec les autres copropriétaires. En effet, vous aurez à assister aux assemblées générales organisées par le syndicat de copropriétaires ou par la compagnie qui le représente afin de voter et de prendre des décisions concernant les espaces communs, l’administration, les choix financiers, etc.

Et puisque cette plus grande proximité pourrait créer davantage d’irritants, par exemple en raison du bruit ou du partage des aires communes, il importe d’avoir un minimum de tolérance pour ce genre d’interactions.