Faire poser un bridge dentaire : ce qu’il faut savoir

Faire poser un bridge dentaire : ce qu’il faut savoir

4 mars 2019 Non Par Morel A.

Avec les nombreuses solutions apportées par les dentistes face aux problèmes de dents, il est parfois difficile de s’y retrouver. Prix, utilité, différence avec les implants… découvrez tout ce qu’il faut savoir avant la pose d’un bridge dentaire.

Un bridge dentaire, à quoi ça sert ?

Le bridge dentaire est un élément composé de métal ou d’un alliage en métal et céramique. Il est notamment préconisé lorsqu’une carie s’est développée et attaque la racine de la dent en profondeur.

Directement traduit de l’anglais, le terme de bridge fait en réalité référence à un pont qui vient se placer entre les dents. L’objectif de l’opération est de remplacer une ou plusieurs dents manquantes en prenant appui sur les dents voisines.

Bridge ou implant, quelle différence ?

Beaucoup de gens confondent encore le bridge et l’implant dentaire, mais ce sont pourtant deux solutions bien différentes pour venir combler une absence de dent. Contrairement au bridge, l’implant est indépendant et ne s’appuie pas sur les dents voisines. C’est une solution alternative qui permet de préserver l’os et d’éviter qu’il rétrécisse naturellement avec le temps.

L’implant dentaire a aussi la réputation d’offrir un rendu plus naturel, mais il faut savoir que le bridge permet de nos jours d’obtenir un résultat tout aussi satisfaisant visuellement.

Avantages et inconvénients du bridge dentaire

Le bridge dentaire présente plusieurs avantages sur les autres solutions. On relèvera notamment un prix bien moins élevé que pour les implants. C’est un élément qui offre aussi une excellente solidité et une fiabilité sur le long terme. De plus, rappelons qu’il est désormais possible d’obtenir avec le bridge un résultat à l’allure naturelle à moindre coût.

Contrairement aux appareils amovibles le bridge est fixé avec des couronnes, ce qui assure un meilleur confort au quotidien.

Plusieurs inconvénients sont également à prendre en compte si vous souhaitez recourir au bridge dentaire. Notons tout d’abord qu’il peut fragiliser les dents sur lesquelles il prend appui. Attention donc en cas d’infection d’une dent pilier. Il est fortement déconseillé de s’appuyer sur des dents en mauvaise santé.

Il sera parfois nécessaire de tailler ou dévitaliser les dents voisines pour pouvoir poser un bridge sereinement. Il est donc important de noter que le bridge pourra avoir une incidence sur la santé des dents voisines. Il sera aussi compliqué de faire poser des implants par la suite si vous choisissez cette solution.

En fonction de votre situation, le bridge pourra donc se présenter ou non comme la meilleure solution pour régler vos problèmes. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un spécialiste dans votre choix. Votre dentiste reste le mieux placé pour vous aider à prendre votre décision.

Quel remboursement pour le bridge dentaire ?

Le coût d’un bridge dentaire peut varier en fonction du matériau utilisé et du dentiste. Sachez en tout cas que la sécurité sociale prend en charge 70% du remboursement pour la pose d’un bridge dentaire traditionnel. Pour ce qui est des bridges dentaires sur implants, notons que les frais supplémentaires ne sont pas pris en charge.

Le bridge dentaire collé n’est quant à lui pas remboursé par la sécurité sociale. Il sera donc important de vous renseigner auprès de votre mutuelle avant d’effectuer une telle opération. Le montant restant à rembourser pourra être pris en charge en fonction des garanties choisies lors de la signature.