14902035_ml

Formation en hygiène alimentaire : obligatoire pour les établissements de restauration

Vous souhaitez ouvrir votre propre restaurant ou votre cafétéria ? Il est important de savoir avant tout que l’ouverture de tel établissement nécessite la connaissance des règles sanitaires régissant le milieu, mais aussi de les appliquer correctement. Il est effectivement primordial de proposer à vos clients des repas et aliments sains et propres. Non seulement pour respecter les règles d’hygiène sanitaire, mais aussi pour mieux fidéliser vos clients. Pour cela d’ailleurs, l’état impose le suivi d’un stage en hygiène alimentaire. Une formation sanctionnée par un certificat légal et approuvé par l’État et qui vous permettra d’ouvrir votre établissement de restauration en toute légalité.

Les objectifs de la formation

Une bonne pratique des procédures d’hygiène est particulièrement importante dans les établissements de restauration pour assurer la santé des clients et pour garantir la propreté des aliments. La formation en hygiène alimentaire, comme celle proposée par la société Bmformaction, doit ainsi faire comprendre à chaque apprenant le véritable rôle de l’hygiène dans la sécurité des aliments. À l’issue de la formation donc, l’apprenant doit être apte à identifier les risques liés à la sécurité des aliments, ainsi que leur traçabilité grâce à de bonnes pratiques d’hygiène. Avec la méthode HACCP, l’apprenant doit également savoir mettre en œuvre les procédures de contrôle adaptées et prévenir les services vétérinaires en cas de soucis. Par ailleurs, la formation doit aussi apporter les connaissances nécessaires pour connaître les risques pour le consommateur, la règlementation européenne et les responsabilités civiles et pénales en cas de manquement.

Les principaux concernés par le stage en hygiène alimentaire

Depuis le mois d’octobre 2012, la loi oblige les établissements de restauration d’avoir, au moins, un membre de leur personnel ayant suivi le stage en hygiène alimentaire. Ceci, afin que l’établissement puisse réaliser leurs activités conformément aux conditions d’hygiène et dans le respect de la qualité sanitaire. Ainsi, ce sont principalement les établissements fournissant des services de repas complets ou de boissons pour une consommation immédiate qui sont concernés par la formation. Ce qui désigne les restaurants traditionnels, que le repas soit servi à table ou en self-service, mais aussi des établissements proposant des plats à emporter. En bref, quel que soit votre type de restaurant, du moment que vous proposez des plats pour consommation immédiate, votre personnel doit être formé en hygiène alimentaire. Que vous possédiez donc une cafétéria, un salon de thé ou d’un établissement libres-services, assurez-vous d’avoir au moins une personne qui arrive à remplir les conditions exigées par le décret sur l’hygiène alimentaire.