Kirghizistan

Karakol, une ville enchanteresse du Kirghizistan

Une destination incomparable de l’Asie centrale, le Kirghizistan possède un large choix de sites touristiques exceptionnels pour agrémenter le séjour des adeptes d’aventure et de découvertes. La cité authentique de Karakol est, par exemple, une ville kirghize qui a su garder son image séculaire et sa beauté naturelle.

Les voyageurs qui sont de passage dans ce territoire asiatique s’intéressent particulièrement par la beauté des paysages de cette contrée. Son principal atout touristique réside en effet par sa proximité avec le fameux lac Issyk-Kul. Entouré par les massifs montagneux de Tian-Shan, ce dernier fait partie des plus grands et plus anciens lacs du monde. Les paysages verdoyants dominant presque sur tout l’ensemble de la ville lui apportent également un charme irrésistible aux yeux des voyageurs. Dans l’ensemble,  pour profiter pleinement des vacances en territoire kirghize, une petite virée du côté de la ville de Karakol est à ne pas manquer. C’est l’endroit rêvé pour partager des moments inoubliables en famille ou entre amis.

Les principaux centres d’intérêt de la ville de Karakol

Karakol est une ville kirghize qui recèle de nombreux trésors authentiques dont l’Église Orthodoxe russe, construite en 1869 et dotée d’un style architectural impressionnant. Cette merveilleuse cathédrale vaut vraiment le détour le temps d’un séjour au Kirghizistan. Détruite et hors d’usage en 1895, cette chapelle a fait l’objet d’une rénovation en 1991 afin de reprendre sa principale fonction.

Outre ce monument religieux, il est aussi possible de passer d’agréables instants au cœur du parc zoologique qui se trouve à côté du stade de la ville de Karakol. Ce zoo abrite une multitude d’animaux propres au pays, à savoir, ours, loups, chameaux et bien d’autres. À cela s’ajoutent d’autres animaux en provenance du Japon comme le paon ou le cerf. Pour parfaire un voyage à travers cette commune ainsi que ses environs, la découverte d’un lac salé surnommé « Mort » est incontournable. En raison de sa forte salinité, les Kirghizes y viennent pour se baigner pour suivre des traitements spécifiques, car selon eux, ce lac possède des vertus thérapeutiques.

Replonger dans l’histoire de l’hippodrome le plus ancien de l’Asie centrale

Cette escapade kirghize peut être complétée par la découverte du plus ancien hippodrome de l’Asie centrale. Ce centre de divertissement et de loisir a été érigé en 1908. Il se situe dans la ville de Karakol et doit son existence à une histoire d’amour entre un officier tsar et de la fille du général Petrokov. D ’ après la légende, le général oppose fermement à l’union de sa fille Elena avec le jeune capitaine Pianovski. Face à cette décision, les deux amoureux se sont enfouis à Tachkent en prenant les meilleurs chevaux du général. Durant leur chevauchée jusqu’à Karakol où ils ont trouvé refuge, ils ont décidé de construire l’hippodrome. Après la mort du capitaine, son enterrement s’est effectué dans ce champ de courses.