Les différents types d’échafaudage

Les différents types d’échafaudage

16 décembre 2015 Non Par Morel A.

L’échafaudage est un équipement obligatoire pour les travaux en hauteur. Il est requis pour des travaux comme la pose de lambris, la taille d’une haie de jardin, la réparation de gouttière… Il permet d’effecteur les travaux en toute sécurité et confortablement, que vous soyez un particulier ou un professionnel.

L’échafaudage

Un échafaudage peut être mobile comme l’échafaudage roulant, l’échafaudage pliant ou l’échafaudage pour escalier. Il peut également être fixe comme l’échafaudage suspendu ou sur mesure. Qu’il soit mobile ou fixe, un echafaudage désigne une construction temporaire composée de tubulaires métalliques, soutenant des planchers. Il permet d’avoir accès à des zones de travail situées en hauteur. Les différents types d’échafaudage se distinguent par leur hauteur totale, leurs dimensions, la charge qu’ils peuvent supporter… Un échafaudage doit comporter quelques éléments de base comme un ou plusieurs plateaux métalliques ou en bois contreplaqué, antidérapants. Ils constituent le plancher de travail, bordé d’une plinthe en bois ou métallique. Egalement, le garde-corps pour éviter le basculement du corps, dans le cas de perte d’équilibre. Les montants servent d‘échelles d’accès aux plateaux. D’autres éléments supplémentaires constituent certains types d’échafaudage comme les trappes d’accès, pour accéder au plateau supérieur, les filets ou grillages de protection pour se parer des chutes. Pour un echafaudage roulant, les roues servent à la fois de moyens de déplacement et de stabilisation si pour les échafaudages fixes, les pieds assurent sa stabilité.

Les dimensions et les normes d’un échafaudage

Avant de choisir un échafaudage, la hauteur de travail est un critère essentiel à bien prendre en compte. C’est la hauteur de plancher à la laquelle vous devez ajouter 2 m. Une bonne estimation de la hauteur maximale de travail est importante, pour être sûr que l’échafaudage couvre tous vos besoins actuels ou à venir. La longueur d’un échafaudage se situe entre 1,50 et 3,50 m. A mesure que l’échafaudage est long, il pourra supporter de charge. La largeur de l’échafaudage doit aussi être choisie avec soins. C’est un critère qui prévaut dans les chantiers d’intérieur. Son passage dans les portes et couloirs étroits risque d’être compromis. Pour un usage professionnel, il existe 3 niveaux de sécurité pour un échafaudage roulant. Le niveau 1 est la conformité à la Réglementation Française. Le niveau 2 est de niveau 1 plus l’adéquation aux textes normatifs européens. Le niveau 3 est la certification NF. Bref, un échafaudage ne se choisit pas à la légère.