piano

Les méthodes pour apprendre facilement au piano

 Il existe des méthodes pour apprendre le piano notamment les méthodes destinées au débutant, les méthodes simplifiées et les méthodes spécialisées. Ces diverses techniques d’apprentissage de piano ont leurs propres objectifs et finalités.

Les différentes méthodes pour apprendre facilement le piano

Qu’on décide d’apprendre le piano tout seul à travers tuto piano facile, avec un professeur ou en école de musique, il existe trois méthodes d’apprentissage. La première est la méthode traditionnelle pour débutant, en général accessible à partir de 11 ans. Elle propose l’apprentissage du solfège, du rythme et de la pratique musicale avec des partitions et d’exercices. Le solfège est l’étude du langage.

Puis, le deuxième procédé est la méthode simplifiée qui consiste à apprendre à jouer des morceaux de musiques sans avancer de théorie. Elle permet de jouer rapidement un répertoire. Cette méthode est adressée surtout aux adultes et aux adolescents qui veulent jouer des morceaux précis.

Et enfin, on a les méthodes spécialisées où on peut apprendre le jazz, le blues, la pop mais aussi le solfège et l’harmonie. Cette dernière méthode permet de faire de rapides progrès.

Les étapes dans l’apprentissage du piano

Pour pouvoir jouer facilement au piano, on doit d’abord apprendre pendant un certain temps.  Cet apprentissage se déroule en quelques étapes dont la première est l’initiation des notes sur la portée et le clavier. Dans cette assimilation, on commence par les notes dans la clef de sol qui sont les notes aiguës. Puis, on passe par la clef de fa notamment les notes basses, celles où l’on joue souvent avec la main gauche.

Une fois que les notes sur le clavier retenu, on entame la seconde étape qui consiste à coordonner un jeu avec les deux mains. Pour ce faire, il faut pratiquer régulièrement et patiemment en débutant par chaque main et ensuite essayer avec les deux. Il est conseillé de ne pas trop regarder sur le clavier. Dès qu’on arrive à jouer avec les deux mains en même temps, on peut donc maîtriser la base technique. Et c’est ainsi qu’on peut travailler sur la musique.

Enfin, on peut passer par la troisième étape qui est le développement d’une œuvre à l’égard de la musique toute seule. Dans ce développement, il existe nombreux dimensions à savoir la dynamique qui demande plus d’efforts, l’articulation qui est un moyen de lire les sons, le tempo est la mesure du joueur et le style.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>