onparledetout.info_Quelques informations sur les implants dentaires

Quelques informations sur les implants dentaires

De nombreux problèmes et maladies bucco-dentaires peuvent engendrer l’extraction d’une ou de plusieurs dents. Si c’est votre cas, vous avez probablement déjà pensé à poser un implant. L’implantologie dentaire s’est considérablement développée ces dernières années avec un résultat plus durable. Il est donc avantageux de savoir de quoi il s’agit réellement.

Qu’est-ce qu’un implant ?

Selon un expert ayant suivie une formation en implantologie, il s’agit  une vis ancrée dans la mâchoire. Il est généralement en titane, car ce matériau est biocompatible avec l’os humain. Son rôle est de remplacer la racine d’une dent qui a été arrachée. En général, lors de l’extraction d’une dent, l’os qui l’a soutenu perd une partie de lui-même. Dans cette situation, il est nécessaire de reconstituer une partie de l’os ou recourir à la greffe osseuse.

L’implant dentaire peut être inséré de manière temporaire ou permanente et donne une sensation de bien-être au patient. Selon l’étude en implantologie dentaire, il est également possible de garder la racine naturelle. Cette méthode est adoptée dans le cas où la couronne est très abîmée, mais que la racine est encore en très bon état. Dans le cas contraire, la pose d’implant sera la meilleure solution.

Quels sont les types d’implants ?

En en croire les dires du spécialiste en formation en implantologie, il existe principalement deux types de cette solution de remplacement de dents manquantes. Le premier, qui est le plus courant, est appelé endostéal. Il est directement inséré dans la mâchoire et maintient une ou plusieurs dents. Suite à l’étude en implantologie dentaire, il est également possible d’opter pour un subpérostéal. Ce deuxième type est une base métallique posée entre l’os de la mâchoire et les gencives. Les piliers sont installés dessus pour soutenir la prothèse. Cette méthode est appliquée dans le cas où le patient a une mâchoire peu épaisse ou basse. Il nécessite, par contre, des gencives fortes et saines. La mâchoire de la personne doit également être capable de supporter l’implant.

Quelles sont les procédures de pose d’implant ?

Avant de commencer l’intervention, le chirurgien ayant suivie une formation en implantologie doit effectuer des examens préopératoires. Ils lui permettront d’évaluer les dimensions exactes de l’implant qu’il va mettre en place. Le praticien va ensuite inciser la gencive du patient et faire un trou dans l’os pour y ancrer la vis en titane. Lorsque le phénomène d’ostéointégration prendra fin, le chirurgien mettra en place le pilier dentaire. Celui-ci sera suivi d’une couronne ou d’une prothèse selon le cas. Des visites de contrôles seront ensuite à effectuer pour s’assurer de la bonne santé de l’implant.