Qu’est-ce qu’une isolation thermique ?

Qu’est-ce qu’une isolation thermique ?

9 janvier 2019 Non Par Morel A.

L’isolation thermique est l’élément incontournable en économie d’énergie résidentielle. Elle assure la performance énergétique de votre logement. Ajoutée aux éléments d’étanchéité, elle permet ainsi de lutter contre les pertes de chaleur, de fraîcheur, et même contre l’humidité. Chaque habitationdoit être isolée thermiquement. Cependant, beaucoup ne comprennent pas ce qu’est une isolation et ne savent pas choisir le matériau et le type de surface pour l’installation avec la grande variété de matériaux présents sur le marché. Cet article vous aidera à comprendre le facteur et les éléments relatifs d’une isolation thermique.

Faire isoler sa maison, pourquoi ?

Le concept de l’isolation thermique est d’éviter les transferts de température avec l’extérieur de votre maison. Effectivement, les maisons non isolées perdent beaucoup de chaleur ou de fraîcheur. Ces pertes s’effectuent généralement par la toiture, les murs et les fenêtres. Ainsi, avec un bon isolant, la température ambiante de votre intérieure peut donc rester confortable en hiver tout comme en été. Ce qui permet une économie d’énergie, car certains matériaux isolants peuvent même réduire votre facture d’électricité jusqu’à 50 %. En général, l’isolant est placé entre le pare-air pour rendre la surface isolée étanche et entre le pare-vapeur pour protéger contre l’humidité. Sachez tout de même que l’isolation et l’étanchéité sont deux éléments distincts qui sont inséparables.

Même si vous avez une excellente isolation, ceci ne servira qu’à diminuer une partie des pertes, car une étanchéité faible ne fera qu’entraîner la formation d’humidité dans votre laine isolante en la rendant inefficace. L’isolation des portes et fenêtres est tout aussi importante avec lequel le renouvellement du calfeutrage doit être effectué régulièrement. Par ailleurs, la mesure de la performance des isolants thermiques se fait à l’aide du coefficient R, ou RSI en équivalent métrique. Plus le coefficient R est élevé, plus l’isolant sera efficace. Ce qui permet de réduire les transferts de chaleur et de fraîcheur. Certains programmes d’aide de l’État offrent même des subventions pour ce type de travaux afin d’encourager chaque ménage à optimiser leur performance énergétique.

Toutefois, l’utilisation d’un isolant thermique présente quelques risques pour la santé et l’environnement. Sur le plan sanitaire, les produits chimiques et les poussières qui proviennent des isolants au moment de la pose peuvent causer des allergies du système respiratoire et des irritations de la peau. Ces menaces concernent particulièrement les personnes qui s’occupent des matériaux. Sur le côté environnemental,les produits chimiques que contiennent certains isolants émettent des particules néfastes pour l’environnement, surtout des composés organiques volatils (COV) qui altèrent la couche d’ozone. Certes, les risques dépendent du matériau employé, de la technique d’installation et de l’environnement dans lequel l’isolant sera mis en place. Pour assurer la pose des isolants, faites appel à une entreprise spécialisée dans lisolation thermique dans le 91.

Les différentes méthodes d’isolation thermique

Il existe trois techniques d’isolation thermique : l’isolation par l’intérieur, l’isolation par l’extérieur et l’isolation régulière ou répartie.La première technique d’isolation est la plus pratiquée. Elle permet d’isoler sans avoir à modifier l’extérieur de votre habitation avec un moindre coût d’installation. Cependant, votre surface de vie en sera réduite et tous les ponts thermiques c’est-à-dire les points qui engendrent les transferts de chaleur, ne seront pas supprimés. La deuxième méthode d’isolation supprime la plupart des ponts thermiques sans réduire votre surface habitable.Elle protège les murs contre toutes les variations thermiques. Cette technique est onéreuse, mais plus performante que l’isolation par l’intérieur. Quant à l’isolation répartie, l’isolant s’intègre parfaitement sur la structure de la maison. Ainsi, l’isolation se fait durant la construction du bâtiment. Elle présente l’avantage de diminuer les ponts thermiques et donc améliorer la régulation thermique. Adressez-vous à des professionnels compétents pour effectuer lisolation thermique de votre domicile dans le département 91.

Les matériaux utilisent pour l’isolation thermique

Une grande variété d’isolants est disponible sur le marché classé selon leur forme, leur utilisation et leur composition. Il existe plusieurs formes d’isolants : rigide, en natte, en vrac, injecté ou en mousse. Ces diversifications jouent une grande influence sur la technique d’installation, le prix ainsi que les risques liés à leur utilisation. Les isolants n’ont pas tous également la même composition. Voici les 3 types d’isolants généralement utilisés dans le domaine résidentiel :

  • Laines minérales : elles sont composées de laine de verre ou de laine de roche. Ce type d’isolant en laine minérale présente plusieurs particularités. En plus d’être un très bon isolant thermique, ce matériau est aussi est un isolant phonique et est ininflammable. La laine minérale est facile à installer que la plupart des panneaux en matière synthétique grâce à sa souplesse. Cependant, il faut toujours porter des gants et des vêtements de protection pendant l’installation, car cette matière est très allergisante et donc peut provoquer des éternuements ou des irritations de la peau.
  • Isolants synthétiques : ces isolants sont moins souples que les laines minérales. Ce qui rend leur pose plus difficile, surtout s’il s’agit des surfaces asymétriques. Quoique, les isolants synthétiques s’avèrent plus efficaces que les laines minérales. Ils sont légers et faciles à découper. Ce matériau est idéal pour les endroits humides comme les toitures et les sous-sols. On distingue en effet plusieurs types d’isolants synthétiques : polystyrène expansé (PSE), polystyrène extrudé (ou XPS, PSX), polyuréthane gicléà cellules fermées ou ouvertes et polyisocyanurate (PIR).
  • Les isolants naturels : la cellulose, la paille, le chanvre, le coton, le panneau de fibre de bois font tous parties des isolants naturels. Ces matériaux conviennent particulièrement aux personnes hypersensibles. Ces isolants naturels sont créés pour offrir un environnement sain aux occupants. Ils sont composés de matières premières renouvelables dont les processus de fabrication ne consomment que peu d’énergies. Ce type d’isolant est recommandé chez les maisons occupées par des enfants.

Pour résumé, certains isolants peuvent être chimiques comme les films isolants réfléchissants, mais il existe aussi ceux qui sont plus écologiques tels que le polyuréthane à base d’huile de soja. Le choix de l’isolation thermique se basera ainsi sur les caractéristiques des isolants, mais aussi sur la surface à isoler. Car pour isoler les murs, les fenêtres, la toiture et le plancher, il faut utiliser différents isolants. Donc un isolant qui n’est pas adaptéà la surface, ne sera pas aussi efficace qu’il devra l’être.