form5

Les règlementations des stages en entreprise : les points essentiels à savoir

Depuis longtemps, le statut des stagiaires est resté précaire. Des cas d’abus de service et de missions non conforme aux spécialités des étudiants entreprenants des stages ont été révélés au fils des années. C’est pourquoi le gouvernement a opté pour l’établissement de loi relative au développement et à l’encadrement de stage. Une loi qui a été effective depuis la fin de l’année 2014. Un tour sur les points essentiels de ces règlementations des stages en entreprise.

Comprendre d’abord ce qu’est un stage en entreprise

Le stage en entreprise est avant tout une étape cruciale dans l’application des connaissances acquises durant les longues années d’études et de formations que vous aurez suivies, quelle que soit la filière que vous avez choisie. Elle s’avère être la solution idéale donc pour se familiariser avec le monde du travail. Depuis la sortie de la loi du 1er septembre 2010 d’ailleurs, le stage en entreprise doit être intégré à tous cursus pédagogiques scolaire ou universitaire. Le stage en entreprise doit de ce fait correspondre à des périodes temporaires de mise en situation et de formation en milieu professionnel, afin que l’étudiant puisse acquérir les compétences professionnelles nécessaires, mais aussi mettre en œuvre ses acquis pour obtenir son diplôme ou son certificat. De nouvelles règlementations viennent conditionner plus clairement les situations des stagiaires en leur apportant protection et en stipulant leur droit, mais aussi une protection pour l’emploi et les autres modèles de formation.

Le fonctionnement de la convention de stage

La convention de stage est l’un des documents indispensables lorsque vous recherchez un stage en entreprise. Il a été rendu obligatoire depuis l’année 2006 et doit être signé par l’établissement d’enseignement, l’entreprise et l’étudiant au tout début du stage. Dans la convention doivent d’ailleurs figurer les définitions des activités qui seront confiées au stagiaire selon les objectifs de formation, la durée du stage en détail, le montant de la rémunération ainsi que les modalités de versements entre autres. Pour qu’un étudiant puisse obtenir cette convention de stage toutefois, son stage doit correspondre à sa formation. Les non-étudiants désirant effectuer un stage en entreprise peuvent aussi prétendre à une convention de stage, mais son obtention sera plus difficile. La loi prévoit d’ailleurs que les jeunes moins de 25 ans peuvent en faire la demande auprès de leur mission locale, qui peut leur en fournir gratuitement, mais sous certaines conditions. Si vous désirez en savoir davantage sur les stages en entreprise et la convention de stage, cliquez ici.