Une visite immanquable en Iran

Une visite immanquable en Iran

27 juillet 2016 Non Par Morel A.

Connu sous le nom de la Perse, l’Iran est un pays localisé en Asie de l’Ouest. Il est bordé par l’Irak, la Turquie, le Pakistan, le Turkménistan, l’Arménie, l’Azerbaïdjan et l’Afghanistan. Cette contrée a une superficie de 1 648 195 km2et compte plus de 80 096 604 habitants. Elle attire les touristes par ses richesses naturelles. Le parc Mellat et le lac de Shorabil sont parmi les plus célèbres. L’Iran est aussi réputé par sa littérature historique, poétique ou philosophique. Les écrivains les plus renommés de la Perse sont Nizami, Rûmi et Ferdowsi. Les globe-trotters se rendent dans ce terroir pour découvrir ses merveilles culturelles et ses patrimoines architecturaux. La période idéale pour visiter ce territoire est de mi-avril à début juin et de fin septembre à novembre. Il est à noter que des restaurants sont fermés durant le ramadan. Les routards devront également se renseigner auprès du Ministère des Affaires Étrangères avant de partir en Iran.

Le jardin d’Eram, l’un des plus beaux de l’Orient

Pour débuter un circuit Iran, les touristes peuvent explorer le jardin d’Eram. C’est un chef-d’œuvre persan qui est localisé à Chiraz en Iran. On lui a donné le nom d’Eram qui signifie « Paradis ». Ce site a été construit sous la dynastie Qadjar au XVIIIe siècle. Il couvre une surface d’environ 110 000 m². Ce décor est constitué de plusieurs variétés de grenadiers, d’agrumes et de plantes. Il abrite un pavillon qui est orné de sculptures et de céramiques. Le jardin d’Eram possède aussi un bassin d’eau cristalline de 335 m2. Il est considéré comme un tableau végétal botanique. De cet effet, cette zone a été inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2011. Il est ouvert tous les jours de 8 h à 19 h 30 mn.

La tour Azadi, un symbole de la ville de Téhéran

Pour continuer l’aventure, les visiteurs peuvent découvrir la tour Azadi. Celle-ci est aussi connue sous le nom de la « tour de la liberté ». Elle a été construite par l’architecte Hossein Amanat. Cet édifice est en forme d’arche. Il a été érigé sur une superficie de 50 000 m2 sur la place Azadià Téhéran. Ce monument fait 45 m de haut et est entièrement recouvert de plaques de marbre blanc. La tour Azadi a été inaugurée en 1971 pour la commémoration de l’anniversaire de l’Empire perse. Elle abrite un musée qui est composé de plusieurs galeries. Les bourlingueurs y retrouveront également des fontaines.

La Cathédrale Saint-Sauveur, l’Église la plus visitée en Iran

Pour poursuivre leur périple lors d’un voyage sur mesure, les touristes peuvent visiter la Cathédrale Saint-Sauveur d’Ispahan. Celle-ci est aussi nommée la « Cathédrale Vank ». Elle est située dans un quartier arménien, appelé La Nouvelle-Djoulfa. Cette Église a été construite entre 1655 et 1664. Elle a été dédiée à Jésus-Christ, le Saint-Sauveur. Cet édifice a le même aspect qu’une mosquée. L’intérieur est décoré par des fresques. Ce monument possède un musée qui expose l’histoire des Arméniens de la Nouvelle-Djoulfa. Il abrite une grande bibliothèque qui comporte environ 700 manuscrits. La Cathédrale Saint-Sauveur a également une ancienne imprimerie.