mountain-bike-1531262_1920

Vélo électrique : trouver le vélo qu’il vous faut

Vous projetez d’acheter un vélo à assistance électrique, mais ne savez quel modèle choisir vu la grande variété de Vae aujourd’hui disponibles sur le marché ? Voici quelques conseils pour vous aider.

Marques et modèles

On distingue actuellement de nombreux modèles de vélos électriques conçus par différentes marques. Parmi tous ceux actuellement mis en vente, on peut toutefois faire la différence entre trois principaux modèles à savoir :

  • Les vélos électriques de ville : ces derniers sont pourvus d’un guidon haut assez rapproché pour que leurs utilisateurs puissent avoir les bras relâchés en conduisant et adopter une posture droite plus confortable et surtout plus pratique pour voir devant
  • Les VTC : ce sont des modèles polyvalents qui proposent une posture plus penchée. Celle-ci donne plus de plaisir en conduisant et permet facilement de faire corps avec le vélo
  • Les VTT à assistance électrique: ces modèles ont été conçus pour rouler sur des circuits ruraux et montagnards. Ils sont également destinés à faire du sport et des activités à sensations fortes

Toutes les marques proposent ces trois catégories de vélos comme c’est notamment le cas Cyclowatt. Ce dernier dispose également de modèles pliants ainsi que de divers design pour ses vélos électriques comme ici.

Batterie et assistance

La batterie est l’élément qui fournit l’assistance au vélo. Selon les modèles, elle peut être amovible ou fixe et pèse, en général, dans les 3 kg. Il existe actuellement trois types de batteries à savoir :

  • La batterie au plomb : ce modèle coûte moins cher, mais s’avère plus lourd et sous l’influence des variations climatiques
  • La batterie au lithium : c’est le modèle le plus performant, mais également le plus cher
  • La batterie au nickel cadmium : elle est légère, mais a un effet mémoire assez important

En ce qui concerne l’assistance, vous avez le choix entre :

  • Le « tout ou rien » : elle se met en marche quand vous commencez à pédaler et s’arrête quand vous vous arrêtez de pédaler. Le niveau d’assistance devra être programmé selon vos besoins puisque les capteurs se référeront à la rotation des roues et non à la force du pédalage
  • L’assistance proportionnelle : elle se met en marche quand vous pédalez et s’arrête quand vous vous arrêtez, mais le niveau d’assistance fournit sera calculé en fonction de la force du pédalage. Vous n’aurez pas besoin de la programmer puisqu’elle s’adapte de suite à vos besoins en assistance

Moteur et changement de vitesse

Selon les modèles, le moteur peut se situer :

  • Au niveau des roues : sur la roue arrière, il donne la sensation d’une petite poussée dans le dos tandis qu’au niveau de la roue avant, on peut ressentir un manque d’adhérence surtout lorsqu’on roule sur une route instable
  • Au niveau des pédales : la conduite est plus stable et le moteur sera associé à des capteurs de vitesse, de rotation et de pression

Pour ce qui est du changement de vitesse, il est conditionné par la transmission. Sur les vélos à assistance électrique, elle peut prendre la forme :

  • D’un dérailleur surtout sur les modèles de sport
  • D’un système à engrenages ou à courroie