San Ignacio Miní - Jesuites des Guarani

Voyage en Argentine : 2 sites culturels à ne pas manquer

Regorgeant de trésors naturels et riche de civilisations très diverses, l’Argentine possède plusieurs sites magnifiques classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, sur la liste des biens culturels, naturels et historiques. Dans cet article, vous aurez deux sites culturels à découvrir absolument durant votre escapade en Argentine.

Visiter la région amazonienne pour découvrir les missions jésuites des Guaranis 

Dans la forêt tropicale de la province de Misiones, au nord-est de l’Argentine, se trouvent les fameuses missions jésuites des Guaranís. Il s’agit plus précisément de ruines de villages construits au XVIIᵉ siècle et au XVIIIᵉ siècle par l’ordre religieux catholique des Jésuites sur le territoire de ce peuple amérindien. Ce dans le but de promouvoir la sédentarisation et l’évangélisation des Guaranís.

On appelle également ces héritages architecturaux et historiques « réductions », du latin reducere qui veut dire regrouper. Il en existe aussi au Brésil et au Paraguay, toujours dans le même style architectural. C’étaient à l’époque des lieux de vie, de travail et de culte des jésuites et des Guaranís. On y trouvait une place centrale avec une église, un siège du pouvoir colonial (cabildo), un collège, des habitations, un cimetière et un espace de terre pour cultiver.

Parmi ces ruines, vous verrez celle de Santa María La Mayor, de Santa Ana, de Nuestra Señora de Loreto et aussi les vestiges de San Ignacio Miní. Ces lieux vous livreront une partie de l’histoire du pays et de la colonisation de l’Amérique latine. En 1984, l’UNESCO les ajouta à la liste du patrimoine culturel de l’humanité. Lors de votre voyage en Argentine, ne manquez pas ce site, car la visite ne laisse pas indifférente.

Cueva de la Manos à Santa Cruz

Découvrir la Cueva de las Manos du río Pinturas lors de votre voyage en Argentine

La Cueva de las Manos, que l’on peut traduire par « la grotte des mains », est un site archéologique bien préservé se trouvant en Patagonie, dans la province de Santa Cruz, à proximité du río Pinturas. L’environnement naturel unique qui l’entoure, avec de profonds canyons et une rivière entourés d’un paysage magnifique, ajoute encore plus une valeur culturelle au site lui-même. Dans ses nombreux abris-sous-roche, dont une grotte, il abrite surtout d’exceptionnelles peintures rupestres datant d’il y a 13 000 ans à 9 500 ans.

Comme son nom l’indique, vous y verrez donc de nombreuses empreintes de main en négatif peintes sur les parois de la grotte. Il y a également des motifs d’animaux tels que les guanacos (Lama guanicoe) et des scènes de vie des premières sociétés humaines de chasseurs-cueilleurs d’Amérique du Sud. Ces images et scènes sont réalisées selon la technique du pochoir, à base de pigments minéraux naturels mélangés avec une sorte de liant naturel.

D’après les recherches archéologiques et les éléments retrouvés sur place, il semblerait que le site ait été occupé jusque vers 700 ans apr. J.-C. par les ancêtres probables de la communauté Tehuelche de Patagonie. Pour l’importance de ses peintures rupestres, la Cueva de las Manos a été déclarée patrimoine culturel de l’UNESCO en 1999.