Location d’appartement : les erreurs les plus fréquentes

19 avril 2017 Non Par a.morel

 La location d’appartement, le parcours du combattant? Les erreurs à éviter en préparant votre dossier pour mettre toutes les chances de votre côté.

Le processus de location d’appartement est long, stressant et déroutant. Il est normal pour les débutants de se sentir dépassés. Voici comment optimiser vos recherches et vos chances de dénicher le logement de vos rêves.

Les erreurs à éviter pour votre location d’appartement

  • Ne pas prévoir assez de temps pour les recherches: dans certaines villes où la compétition est rude, la recherche d’une location d’appartement prend au minimum 3 mois. A Paris, cela peut s’étendre jusqu’à 6 mois. Dans tous les cas, ne montrez pas au propriétaire que vous êtes pressés et que vous vous y prenez à la dernière minute.
  • Ne pas venir préparer au rendez-vous : si vous flashez lors de la visite d’un logement, ayez à portée de mains tous les documents qu’un propriétaire est en droit de demander pour la location d’appartement.
  • Ne pas savoir ce que vous cherchez : avant même d’entamer vos recherches, sélectionnez 2 ou 3 quartiers qui vous plaisent, définissez les exigences que vous avez pour le logement, en termes d’installations et de taille et enfin, notez votre budget, en fonction du prix au mètre carré de chaque quartier ou arrondissement. A partir de ces éléments, la prospection d’un logement devient moins stressante.
  • Ne pas penser aux coûts périphériques: à savoir les charges locatives, mais aussi le prix des transports si vous cherchez une location d’appartement dans le centre. Dans certaines villes, le coût des transports en commun est beaucoup moins cher et stressant que de conduire sa propre voiture. Mais toutes les professions ne permettent pas de s’en passer ! Songez alors à un logement équipé d’un garage ou d’un parking, sous peine de transformer votre quotidien en cauchemar.
  • Négliger la question d’un garant : pour prétendre à une location d’appartement, certaines personnes, comme les étudiants ou les jeunes actifs doivent prouver qu’elles peuvent se permettre le bien. Pour cela, un garant sera souvent demandé de la part du propriétaire bailleur.