Les meilleurs taux de crédit immobilier

Les meilleurs taux de crédit immobilier

7 février 2017 Non Par a.morel

Quelques informations permettent de décrocher les taux de crédit immobilier les plus bas du marché. L’apport personnel joue un rôle majeur.

L’apport personnel et la situation professionnelle, pour avoir un meilleur taux

L’apport personnel demeure la meilleure carte à jouer pour pouvoir décrocher un taux avantageux. Ainsi, pour espérer bénéficier de meilleur taux, vous devez veiller à ce que son montant soit conséquent, suffisamment pour couvrir les droits de mutation (de 7 % à 8 %) et de garantie (de 1 % à 2 %). De cette manière, le taux d’endettement deviendra moins contraignant et la durée de remboursement sera écourtée. Comme le risque de défaillance est plus faible, la banque ne pourra que fournir des efforts, et vous, l’emprunteur sera dans une meilleure position pour négocier votre crédit. La situation professionnelle est également un autre argument de taille. Effectivement, avant d’accepter un prêt, la banque s’assurera de votre excellente santé financière. Après l’apport personnel, elle regardera de près votre situation professionnelle, comme le fait que vous disposiez d’un CDD ou d’un CDI.

Par ailleurs, les banques portent une grande attention à la bonne tenue des comptes de l’emprunteur. Le meilleur moyen d’y parvenir est de présenter des relevés de compte sans le moindre découvert, au moins au cours des trois derniers mois. Votre compte ne doit non plus faire l’objet d’accumulation de frais consécutifs aux commissions d’intervention. Bien sûr, vous devez solder tous vos crédits en cours, qui pourraient limiter votre capacité d’endettement.

Le devoir de présenter votre meilleur profil

Au vu des critères énoncés ci-dessus, il faut savoir qu’une banque ne tolère pas un taux d’endettement dépassant le tiers des revenus, tous crédits confondus. Pour vous faire bénéficier du meilleur taux, l’organisme de crédit évalue votre «reste à vivre», soit la somme dont vous profitez quand vous vous serez acquitté de vos mensualités de crédits et de vos charges incompressibles.

En ce qui concerne votre situation professionnelle, sans contrat à durée indéterminée ou CDI, n’espérez point décrocher un crédit immobilier. En plus, vos revenus et leur évolution au fil du temps seront passés au crible. Pour la petite histoire, les établissements de prêt privilégient les jeunes en phase de progression professionnelle. Les établissements pensent qu’en leur prêtant aujourd’hui, ils pourront consommer des produits d’épargne dans le futur.