La souscription d’un contrat d’assurance moto

La souscription d’un contrat d’assurance moto

18 janvier 2021 Non Par Morel A.

Vous venez de devenir l’heureux propriétaire d’une moto ? Comme les voitures, une moto doit être assurée avant de rouler. En effet, une moto sans assurance risque une amende allant jusqu’à 3570 euros. Sur le marché, les compagnies d’assurance font preuve d’engagement afin de proposer aux conducteurs de deux-roues des formules attrayantes. Mais avant de souscrire à une assurance moto auprès d’une compagnie, il y a de nombreux éléments à considérer pour que la formule choisie réponde aux besoins de chaque conducteur.

Comment faire une souscription d’assurance moto ?

Si auparavant souscrire son assurance moto se fait uniquement en agence, aujourd’hui il est tout à fait possible de signer le contrat d’une assurance moto en ligne ou par téléphone. Pour les offres en ligne, le conducteur peut demander un devis en quelques minutes après avoir rempli des informations lui concernant. D’ailleurs, avant de choisir son assurance moto, un comparateur en ligne permet de déterminer la meilleure offre qui correspond aux attentes de chaque propriétaire de moto. En outre, souscrire une assurance en ligne a l’avantage d’avoir un délai de 14 jours pour se rétracter. En agence, le principe est différent : le conseiller propose un devis au client qui accepte ou non cette offre.

Quelle formule choisir ?

Avant de signer un contrat d’assurance, chaque motard doit connaitre le niveau de protection qu’il recherche en conduisant sa moto. D’une manière générale, les compagnies d’assurance présentent 3 types d’offres pour assurer sa moto. La formule la plus basique est l’assurance au tiers qui inclut seulement la prise en charge des dommages corporels et matériels infligés à un tiers. Il s’agit donc d’une protection minimale. Il y a également ce qu’on appelle l’assurance intermédiaire qui couvre le conducteur contre dommages matériels en cas d’accident. Quant à l’assurance tous risques, c’est la formule la plus complète qui couvre le conducteur et les tiers. L’assurance tous risques est conseillée aux propriétaires des motos neuves. Mais souscrire à une assurance moto n’est pas seulement une question de formule, les garanties optionnelles doivent être vérifiées à la loupe pour éviter les mauvaises surprises. Selon ainsi l’usage de la moto, les compagnies d’assurance offrent des garanties supplémentaires au conducteur. Le choix peut se faire entre la garantie vol et incendie, la catastrophe naturelle ou encore le bris de glace. Une autre option intéressante : la garantie équipement. Elle couvre tous les équipements motorkit notamment le casque, les gants et les vêtements de protection.

Quelles sont les informations utiles à renseigner ?

Comme l’assurance moto est un contrat personnalisé, il est nécessaire ainsi d’indiquer des renseignements personnels à l’assureur. A commencer par les informations de l’assuré comme l’âge, la date d’obtention du permis ou le lieu de résidence. Ceci est poursuivi par les antécédents de conduite révélant les infractions et les sinistres antérieurs. Les informations concernant la moto sont également à fournir notamment la marque, la date, la puissance ou la valeur d’achat. L’assureur demande également l’usage du deux-roues. Toutes les informations doivent être correctes étant donné que les fausses déclarations entrainent des lourdes sanctions.

Bref, souscrire à un contrat d’assurance moto est facile. Toutefois, il faut bien choisir la formule qui convient aux besoins de chaque motard. Il est conseillé ainsi de bien comparer avant de signer