faire-du-jogging-en-ete-et-en-hiver-677x483

Comment se préparer avant un marathon ?

Le marathon 2017tout comme le triathlon 2017 figure dans le calendrier trail qui est très attendu. Les adaptes de ce parcours course à pied sont de plus en plus nombreux car le marathon se considère comme la compétition ultime. Les inconditionnelles de trail running et même de la marche nordique ou toute autre marche sportive se fixent souvent l’objectif de prendre part à cet évènement sportif organisé dans les quatre coins du monde.

L’objectif de tous les coureurs est de terminer la course dans de bonne condition, c’est-à-dire dans un temps honorable sans la moindre difficulté et surtout sans la moindre souffrance. Pour cela, la préparation est une étape cruciale qui ne doit pas être prise à la légère. En effet, être motivé ne suffit pas car le marathon requiert un entrainement adapté, une préparation mentale, une alimentation surveillée, des tenues spécifiques…

Sachez avant toute chose qu’il est impératif d’effectuer un examen médical avant de vous lancer dans la préparation pour cette épreuve. Voici donc quelques règles d’or à respecter pour être au top de votre forme et de votre performance durant le marathon 2017 ou encore le triathlon 2017.

  • Entrainez-vous à l’avance : si vous êtes débutant, prenez au moins 12 semaines à l’avance pour vous entraîner pour un semi-marathon et 18 à 20 semaines pour un marathon complet.
  • Ecoutez votre corps. Si vous débutez, laissez le temps à votre corps de s’adapter petit à petit au rythme que vous lui imposez. Quand vous sentez que vous atteignez vos limites lors d’un entrainement, ne forcez surtout pas.
  • Trouvez le type d’entrainement adapté à votre emploi du temps ou à vos capacités. L’essentiel est de garder le rythme et de faire des entraînements réguliers.
  • Variez les activités physiques : un tour en salle de sport ou un peu de natation ne feront que renforcer vos compétences et améliorer votre performance.
  • Ne négligez pas les temps de repos et de détente car il est important de bien récupérer.
  • Ayez des partenaires de courses car il est conseillé de ne pas courir seul. C’est bon pour la motivation.
  • Prenez soin de votre alimentation et ayez une bonne hygiène de vie. Une règle d’or : l’hydratation avant, pendant et après chaque entraînement. Durant les derniers jours avant la course, augmentez le taux de sucre lent dans votre alimentation et veillez à consommer assez de glucide.
  • Optez pour des tenues qui vous mettent à l’aise (aéré, pas trop serré, bien souple, qui vous permet de bien transpirer). Avant de les choisir, vérifiez les conditions météorologiques et trouvez la paire de chaussures adaptée à vos pieds mais avec une pointure au-dessus de la vôtre au quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>