Trek mémorable sur le mont Kenya, le 2e plus sommet d’Afrique

Trek mémorable sur le mont Kenya, le 2e plus sommet d’Afrique

24 mai 2017 Non Par Morel A.

Classé seconde montagne la plus haute d’Afrique, le mont Kenya de par sa grandeur et sa beauté ne cesse d’attirer les trekkeurs et les escaladeurs de toute la planète. Depuis sa première ascension en 1899, cet imposant relief accueille d’innombrables visiteurs chaque année. Par ailleurs, un parc national a été instauré autour de cette montagne afin de protéger la flore et la faune locale. À titre d’information, cette réserve fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. De surcroît, au cours de leur montée, les bourlingueurs traverseront 8 étages distincts de végétation, dont une forêt tropicale, une zone de bambous, des prairies et des broussailles montagnardes. En outre, les amoureux de la nature apercevront diverses espèces endémiques de la région, dont les lobelias, les séneçons et les damans du Cap. Ils rencontreront également des singes, des antilopes, des éléphants, des buffles d’Afrique, des zèbres, des hyènes, des léopards, des lions et bien plus encore. En ce qui concerne les oiseaux, les adeptes d’ornithologie reconnaîtront certainement les ibis verts, les grives éthiopiennes, les aigles, les buses et les milans.

Les voies de randonnée du mont Kenya

Par rapport au Kilimandjaro, le mont Kenya ne demeure pas en reste en matière de paysages, de flore et de faune extraordinaires. Par ailleurs, ses plus hauts sommets sont Batian (5 199 m), Nelion (5 188 m) et Lenana (4 985 m). Afin de gagner les pics principaux de la montagne, les trekkeurs auront à leur disposition 8 voies, dont les parcours Chogoria, NaroMoru, Burguret, Sirimon, Kamweti et Timau. Toutefois, les 3 premiers sont les plus appréciés par les randonneurs. D’une part, l’itinéraire de Chogora est accessible aussi bien à pieds qu’en voiture et son entrée se trouve à Meru. Sur cette voie, les aventuriers traverseront des forêts de bambous et de palissandres. Ils découvriront également des panoramas imprenables et rencontreront des singes, des éléphants, des buffles et des léopards. D’autre part, les portes vers le NaroMoru Route et le Sirimon Route sont localisées dans la ville de Nanyuki. L’itinéraire NaroMoru mène vers Lenana en seulement 3 jours et il existe des dortoirs tout au long du chemin. Par contre, les voyageurs souhaitant s’acclimater lentement emprunteront sûrement le parcours Sirimon.

Quelques conseils pratiques pour l’ascension du mont Kenya

Un Kenya circuit sur la plus haute montagne du pays reste une expérience formidable pour de nombreux sportifs. Cette expédition peut s’effectuer en solo ou en groupe, mais l’assistance d’un guide demeure toujours recommandée. À noter que l’ascension du mont Kenya demande une excellente situation physique, car en plus des longues distances à parcourir, les trekkeurs devront s’adapter à l’acclimatation et porter eux-mêmes leur équipement. En ce qui concerne ce dernier point, il faut apporter dans un sac à dos, des vêtements chauds, de bonnes chaussures de randonnées et une trousse de secours. Une crème solaire, des lunettes de soleil, un chapeau ainsi que des bouteilles et un système de purification d’eau ne sont pas à négliger. Pour passer la nuit, les aventuriers trouveront sur cette montagne plusieurs refuges allant des plus simples au plus luxueux. Enfin, si les bourlingueurs disposent encore d’un peu de temps devant eux, ils auront l’opportunité de visiter les tribus qui se trouvent au pied du mont Kenya comme les Kikuyu, les Embu, les Masaï et les Wakamba.